Carin Klonowski


welcome 2 carineklonowski.net —
artist, researcher @ESACM,
curator @syndicatmagnifique
and publisher @sun7editions
︎ carine.klonowski@gmail.com

about —
    news
    statement
    cv
    texts
    portfolio


works (sélection) —

texts —
UNDER CONSTRUCTION
    ➫ carinklonowski.hotglue.me


performances —
    AAA dans le pan-spectacle
    FAISCEAUX SUR LA SIERRA NEVADA
    TLCD
    Prime Time

installations —
    ▮ ▮ ▮ ▮
    TLCD
    What_Lies_Beneath_FL
    HO GOD NO Where did spectrum go ?!
    NIGHTBREAKER
    nuit / stereo
THIS PART IS STILL
                        UNDER CONSTRUCTION
        =)

    Relax Good Breathe
    FLARE / flare
    TOTAL ÉCRAN
    Tell me a story, When night falls
    Vidéoprojecteur
    Projecteur

videos —
    The Den of the Sun (Los Santos)
    Tell me a story, When night falls
    Sans titre (Horizon 2)
    Before Sun Sets

url —
    #alixdesaubliauxcarinklonowski
    date.gif
    Un jour sans fin
    img214270416.jpg
    Plus ou moins midi

publishing —
    SPRAY S/ O:SAMPLE
    CAPTIVE room
    Amazing timelapses videos
    Horizon
    U.F.O
    The Event
    L.A. Stories

others —
    carboglass clair
    Trappist I & II
    The Back of Heineken


Mark
✓ ▮ ▮ ▮ ▮
installation (5 impressions jet d’encre A0 sur papier brillant, néons, rallonges, 2 impressions jet d’encre A4 encadrées), 2019



Abandonnées dans un coin de pièce, échouées au milieu de câbles et grillant sous la lumière néon, les quatre impressions habitant cette installation sont le fruit de manipulations d’une imprimante de bureau des années 2000. Elles sont obtenues par débridage d’un appareil refusant d’imprimer plus - en forçant le programme ou mécaniquement l’appareil.

A l’origine aplats de noir 100% (cyan, magenta, jaune et noir), ces images d’aberrations chromatiques sont comme le dernier râle de la machine. Ici, il est question de perte et gain d’information : l’image imprimée, non conforme à celle envoyée à la machine, est une sorte de « ratage pictural » et minimal, lecture renforcée par l’éclairage néon.

Visuellement séductrice et faussement déglinguée, cette installation met en tension un rapport à l’objet imprimé. Le contournement des limites imposées par un constructeur industriel est mis à profit, les images agrandies. Pour autant elles traînent dans la poussière, et ne sont jamais réimprimées. A chaque présentation donc, plus de tâches, rayures et plis brouillent d’autant plus la lecture de ces objets.

Au mur, les deux petites images d’un passerin nonpareil sont préservées sous vitre - élément organique emprisonné. L’oiseau est extrait de feuilles d’essais d’alignement des buses d’impression, que l’utilisateur est forcé d’imprimer à chaque changement de cartouches. Image embarquée dans la puce de l’imprimante, il serait, peut-être, celui qui nous donnerait accès aux arcanes de son obsolescence.