Carin Klonowski


welcome 2 carineklonowski.net —
artist, researcher @ESACM
@Constallationss and @WMAN
curator @syndicatmagnifique
and publisher @sun7editions
︎ carine.klonowski@gmail.com
︎ @c.klonowski

about —
    news
    statement
    cv
    texts/press
    portfolio

    research

works (sélection) —
SOME PAGES R STILL
                        UNDER CONSTRUCTION
        =)


texts —
    ➫ carinklonowski.hotglue.me


performances —
    Owl’s lament x superharpsichord.tidal
    AAA dans le pan-spectacle
    FAISCEAUX SUR LA SIERRA NEVADA
    TLCD
    Prime Time

installations —
    Kaepora Gaebora’s
    Dormant
    Thinking like a fake stone
    ▮ ▮ ▮ ▮
    TLCD
    What_Lies_Beneath_FL
    HO GOD NO Where did spectrum go ?!
    NIGHTBREAKER
    nuit / stereo
    Relax Good Breathe
    FLARE / flare
    TOTAL ÉCRAN
    Tell me a story, When night falls

objects —
    HS
    Vidéoprojecteur
    Projecteur

videos —
    The Den of the Sun (Los Santos)
    Tell me a story, When night falls
    Sans titre (Horizon 2)
    Before Sun Sets
    The Impossible Project

url —
    #alixdesaubliauxcarinklonowski
    date.gif
    Un jour sans fin
    img214270416.jpg
    Plus ou moins midi

prints_photos —
    vanitas
    255, 255, 255
   
    Trappist I & II
    Coucher de soleil à Nice, l’été
    The Back of Heineken

publishing —
    SPRAY S/ O:SAMPLE
    CAPTIVE room
    Amazing timelapses videos
    Horizon
    U.F.O
    The Event
    L.A. Stories




Mark
Projecteur
projecteur, 2012

collection FRAC Poitou-Charentes

vues d'exposition : 'Disparitions réciproques’, FRAC Poitou-Charentes, Angoulême, 2014 — ‘Décalages’, Château d’Oiron, 2019 / photographies : Richard Porteau, FRAC Poitou-Charentes  —  Association des amis d’Oiron

Avec Projecteur, on est face à l’évidence du projecteur, à sa définition la plus simple – un appareil qui éclaire, projette un (ou des) rayon(s) lumineux, théâtralise. Cette simplicité est aussi celle de l’image : elle est ici la lumière elle-même, et l’image de la lumière : un coucher de soleil.

On frise la poésie mais la littéralité compense : en effet, Projecteur ne propose pas tant un petit coucher de soleil qu’un archétype d’image à contempler, aussi synthétique et évident que le dispositif qui le produit.